BEAUTIFUL BASTARD de Christina Lauren

beautiful bastard

Quatrième de couverture:

L’esprit vif, bosseuse et volontaire, Chloé Mills n’a qu’un seul problème, son patron : Bennett Ryan. Exigeant, direct, dépourvu de tact, ou d’une quelconque considération à l’égard d’autrui, il est absolument… irrésistible. Un salaud magnifique. Bennett retourne à Chicago après avoir séjourné en France pour jouer au sein de l’entreprise familiale qu’il dirige, un grand groupe de media, un rôle de premier plan. Rien ne laissait supposer que son assistante, chargée de l’aider à distance lorsqu’il était à l’étranger, puisse se révéler être cette sublime créature, dotée d’une innocence toute provocatrice et absolument exaspérante, avec laquelle il allait désormais devoir travailler chaque jour. Malgré sa réputation, Bennett n’est pas du genre à entretenir une aventure sur son lieu de travail. Mais Chloé est si séduisante qu’il envisage de faire une entorse à la règle – pour ne pas dire, la faire complètement voler en éclats – si c’est le seul moyen pour lui, de la conquérir, de se l’approprier, de la posséder.  Alors que désir et attirance mutuelle ne cessent de croître jusqu’à un point limite, de non-retour, Bennett et Chloé doivent décider exactement ce qu’ils sont prêts à perdre ou à sacrifier, pour continuer à s’auto-posséder, l’un l’autre sans répit.

L’histoire, chaude, torride difficile de rester de marbre…

Mais l’histoire ce n’est pas QUE du sexe, enfin un peu la première moitié du livre, mais au final les sentiments se modifient, l’approche entre les 2 protagonistes devient plus ….

Oh et puis je ne vais pas trop en dévoiler non plus…

Ce qu’il faut savoir, c’est une histoire qui se lie vite, accessible à toutes et tous, et oui messieurs, si vous avez aimé 50 nuances, alors ce roman peut vous plaire, et pour les plus gourmand(es) il y a plusieurs tomes 😉 .

Bonne lecture

Littérairement Vôtre

Audrey

JUSTE AVANT LE BONHEUR de Agnés Ledig

 juste avant le bonheur

Quatrième de couverture:

Cela fait longtemps que Julie ne plus aux contes de fées. Caissière dans un supermarché, elle élevé seule son petit Lulu, unique rayon de soleil d’une vie difficile. Pourtant, un jour particulièrement sombre, le destin va lui tendre la main. Emu par leur situation, un homme généreux les invite dans sa maison du bord de mer, en Bretagne. La chance serait-elle enfin en train de tourner pour Julie?

L’histoire, est belle, pleine de rebondissements, de larmes, d’amour, de bienveillance.

Elle m’a chamboulée, ces personnages égratignée par la vie. Chacun est le rayon de soleil de l’autre, chacun avec ses outils, ses possibles, et aide l’autre pour un final tout en douceur, où la vie reprend ses droits.

Je n’ose vous en dire plus, peur de trop en dévoilé.

Ce roman est du baume au coeur, à lire et à garder précieusement.

Littérairement Vôtre

Audrey

Une si longue absence…

Ouh la la la. Que dire…. Octobre 2013 le dernier article posté, plus d’un an.

Désolé pour cette si longue absence…

2014 n’a pas été une année trés lecture pour moi, entre la reprise du travail à temps, un bébé à gérer, dur dur de trouver le temps de lire, et puis pas l’envie.

Ce n’est pas à vous que je vais expliquer que si l’envie n’est pas là, on a beau ouvrir 1,10,100 livres lire les premières pages rien n’y fera il restera un certain temps sur notre table de nuit à attendre qu’on veuille bien l’ouvrir à nouveau, feuilleter ces pages, le laisser à nouveau nous entrainer dans son univers, nous raconter son histoire, celle que l’auteur veut nous faire partager.

Alors je ne vous promet pas d’être aussi assidue qu’avant, la dévoreuse de livre n’est pas encore de retour, mais j’essaierais vraiment de ne pas attendre plus d’1 an avant le prochain article.

Littérairement Vôtre

Audrey

Les cités des Anciens tome 6: Les Pillards de Robin Hobb (294 pages)

Image

Quatrième de couverture: Dans la fabuleuse cité de Kelsingra, Alise consigne pour la postérité toutes les merveilles qu’elle découvre, car elle sait qu’une fois le monde informé de tous ces trésors, plus rien ne sera comme avant. Déjà des rumeurs courent dans le désert des Pluies. Aventuriers, pirates et chasseurs de fortunes accourent pour piller le lieu, y compris le mari d’alise… Qu’est devenue Tintaglia, la grande dragonne bleue, à l’heure où sa présence est le plus nécessaire? A-t-elle abandonné son bien-aimé Selden et les dragons mal nés? ou reviendra-t-elle elle aussi s’approprier les merveilles de Kelsingra?

L’histoire m’a reconduite vers mes dragons chéris et les magnifiques cités des anciens. Après une longue pause sur cette série, je retrouve avec plaisir les différents personnages et je continue le voyage.

Dans ce tome, certains aspects de certains personnages sont plus construit que d’autres. En effet, on retrouve des longs passages sur Leftrin et tout l’équipage du Mataf. Par contre, on laisse plus de côté Alise et Thymara ainsi que tous les dragons et les autres gardiens.

On rencontre de nouveaux personnages et certains sortent de l’ombre. Ainsi, le mari d’Alise prend une place plus qu’importante dans ce tome… et cette montée en puissance ne fait que commencer. Même si, de mon avis, il serait mieux de le laisser sur le banc de touche tellement ce personnage m’est antipathique.

J’ ai aimé la renaissance de Kelsingra, et la beauté surnaturelle qui s’en dégage. Et, même cela me semble douloureux, j’ai hâte de voir le futur et je reprends cette série avec beaucoup de bonheurs.

Bonne lecture.

Marie

LE BIZARRE INCIDENT DU CHIEN PENDANT LA NUIT DE Mark Haddon (342 pages)

le bizarre incident du chien pendant la nuit

Quatrième de couverture:

Qui a tué Wellington , le grand caniche noir de Mme Shears, la voisine? Christopher Boone, « quinze ans trois mois et deux jours », décide de mener l’enquête. Christopher aime les listes, les plans, la vérité. Il comprend les mathématiques et la théorie de la relativité. Mais Christopher ne s’est jamais aventuré plus loin que le bout de la rue. Il ne supporte pas qu’on le touche, et trouve les autres êtres humains….déconcertants.

Quand son père lui demande d’arrêter ses investigations, Christopher refuse d’obéir. Au risque de bouleverser le délicat équilibre de l’univers qu’il s’est construit…

 

L’histoire, s’annonçait plutôt bien, une enquête policière inhabituelle par un adolescent ça me donnait assez envie.

Malheureusement je n’ai pas pu le finir.

En effet dés le départ, je n’ai pas accroché au style d’écriture, au risque de dévoiler un peu trop, il faut savoir qu’après déduction Christopher doit être un enfant souffrant de handicap, vu ses capacités intellectuelles je partirais plus sur un genre d’autisme. L’histoire est donc raconté par cet ado pas tout à fait comme les autres, l’écriture est donc un peu simplette, répétitive, avec des explications que je trouve inutile mais qui vont avec le raisonnement d’une personne souffrant d’une forme d’autisme, donc très mathématiques et logique.

J’ai essayé de m’accrocher, j’ai tenu jusqu’au 1/3 du livre pour finalement abandonné.

Si certains d’entre vous l’on lu je serais assez curieuse d’avoir votre avis.

Littérairement Vôtre.

Audrey

 

Les lumières de septembre de Carlos Ruiz Zafon (279 pages)

Image

Quatrième de couverture: 1937. Quand Simone Sauvelle, sa fille Irène, quinze ans, et Dorian, son jeune fils, arrivent en Normandie après avoir quitté Paris, ils tombent immédiatement sous le charme de Lazarus Jann, fabricant de jouet mondialement réputé, et de son étonnante demeure, Cravenmoore. Composée d’innombrables pièces et corridors qui se perdent dans une obscurité insondable, Cravenmoore est peuplée de marionnettes qui semble mener une existence indépendante. Mais très vite une ombre, désespérée, brûlante de haine, cherche à tuer la famille Sauvelle. Pourquoi s’en prend-elle ainsi à ses nouveaux arrivants? Quels secrets ont-ils menacés?

La réponse se trouve dans un journal intime d’une jeune femme disparue des années auparavant. Et auprès d’une femme oubliée du monde depuis vingt ans, dans une chambre gardée par de terrifiants pantins.

L’histoire m’a passionné par son intensité, sa force. Les personnages sont tous plus intéressants les uns que les autres: leur caractère, leur histoire de vie…

Le récit fantasmagorique raconté par Zafon est trépidant. C’est vrai que j’avais été déçu par le tome 2: le palais de minuit, j’avais trouvé l’histoire longue à se mettre en place. Mais là, j’ai été subjugué par la force du récit, la puissance et la façon de la raconter.

Il est vrai que tous les ingrédients d’un terrifiant récit sont là: les pantins qui vous suivent du regard, l’ombre dans tous les coins, la forêt et bien sûr le terrifiant château pleins de pièces et de recoins. Le propriétaire du château et son esprit sombre m’ont fait dresser les poils sur les bras. Je peux vous avouer que je n’ai pas beaucoup dormi la nuit après la fin de ma lecture: le moindre bruit m’a fait sursauter.

J’ai aimé aussi suivre l’enquête des enfants qui nous a permis de comprendre le pourquoi de cette histoire. Ainsi bien sur que leur histoire d’amour naissante.

Et par-dessus tout, ce qui n’était pas le cas dans les deux autres tomes de Zafon: l’histoire se termine bien. Et juste ça, c’est très agréable.

Bonne lecture.

Marie

Pourquoi j’ai mangé mon pére de ROY LEWIS (180 pages)

pourquoi j'ai mangé mon pére

Quatrième de couverture:

Une famille préhistorique ordinaire: Edouard, le pére, génial inventeur qui va changer la face du monde en ramenant le feu; Vania, l’oncle réac, ennemi du progrès; Ernest, le narrateur, un tantinet benêt; Edwige, Griselda et d’autres ravissantes donzelles… Ces individus nous ressemblent: ils connaissent l’amour, la drague, la bataille, la jalousie. Et découvrent l’évolution. Situations rocambolesques et personnages hilarants pour rire et réfléchir.

Un miroir à consulter souvent.

L’histoire.

J’ai aimé suivre les aventures, découvertes et inventions de cette famille de l’Ère pleïstocène (comprendre préhistorique). On y découvre un ensemble de personnages qui, selon leur spécialité chasse, art, cuisine etc…, va apporter de nouvelles connaissances à leur tribu et permettre l’évolution de l’homme, et ce qui va avec….

L’auteur s’est amusé à faire preuve d’anachronisme tout au long du roman. De ce fait, on y trouve des références au monde actuel comme le conflit en Palestine, mais aussi un langage soutenu voir raffiné employé par cette jolie tribu, alors qu’en réalité les hommes préhistorique ne sont pas censés avoir de langage articulé. Mais aussi des faits bien réels comme le Sahara verdoyant, ou encore la chasse et la vie en communauté.

Tout cet ensemble fait de ce roman un livre qu’il est difficile de lâcher une fois ouvert. Les chapitres sont courts, comme les phrases. Les détails quand à eux sont suffisamment nombreux sans pour autant nous étouffer, ce qui en fait une lecture agréable et sans prise de tête.

Bref acheter par hasard ce roman est une belle surprise que je vous conseille vivement!

Littérairement Vôtre.

Audrey

Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire de JONAS JONASSON (507 pages)

le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire

Quatrième de couverture:

Franchement, qui a envie de fêter son centième anniversaire dans une maison de retraite en compagnie de vieux séniles, de l’adjoint au maire et de la presse locale?

Allan Karlson, chaussée de ses plus belles charentaises, a donc décidé de prendre la tangente. Et, une chose en entrainant une autre, notre fringant centenaire se retrouve à trimballer une valise contenant 50 millions de couronnes dérobée -presque par inadvertance- à un membre de gang. S’engage une cavale arthritique qui le conduira à un vieux kleptomane, un vendeur de saucisses sur diplômé et une éléphante prénommée Sonja….

L’histoire, c’est celle d’un vieillard, Allan Karlson, presque une centaine de bougies de soufflées. On y découvre son portrait, celui d’un personnage haut en couleur qui rencontre d’autres personnages tout aussi loufoque que lui.

Il nous raconte sa vie à travers le siècle passé et les évolutions culturelles et industrielles qui ont pu avoir lieu sur cette période.

Un vrai road movie à travers le monde, et la politique du 20 éme siècle. On y rencontre, toujours par l’intermédiaire d’Allan, des personnages historique tel que Franco, Truman, Mao tsé-tong ou bien encore Staline pour ne citer qu’eux ce qui donne lui à des situations rocambolesque.

Le rythme est rapide, et les chapitres plutôt court, seul bémol j’ai trouvé l’épisode de la Russie un peu longuet mais celui ci est nécessaire.

Au final ce roman est un vrai régal si vous voulez vous évadez de votre quotidien, que vous aimez les situations cocasses et l’humour noir, sur fond d’enquête policière je vous le conseille vivement.

Littérairement Vôtre.

Audrey

« GATSBY » de Francis Scott Fitzgerald

gatsby

Quatrième de couverture:

Au début des années 1920, dans une débauche de luxe, d’alcool et d’argent, un mystérieux personnage s’installe à Long Island dans un domaine incroyable d’extravagance. Qui est ce charmant et légendaire Gatsby, incarnation du pouvoir et de la réussite, dont les fêtes attirent toute la société locale ? Les rumeurs les plus folles circulent. Un espion ? Un gentleman anglais ? Un héros de guerre ? Un mythomane ?
Une vérité plus profonde se cache derrière l’orgueil et la magnificence de Gatsby, celle d’un ancien adolescent pauvre et d’un amant trahi qui ressemble beaucoup à Fitzgerald lui-même.
Le vingtième siècle ne fait que commencer mais la fête semble déjà finie…

L’histoire

Cela faisait un bon moment que je voulais lire l’un des romans de F.S Fitzgerald, et je peux vous dire que je n’ai pas été déçue une seule seconde.

En ouvrant ce livre je ne savais pas à quoi m’attendre car je n’ai pas vue le film, c’est donc pleine de curiosité que je me suis plongée au cœur des années folles. Je suis entrée avec plaisir dans cet univers guindée, frivole et superficielle de l’entre deux guerres.

Le narrateur raconte sa vie, ses rencontres et surtout SA rencontre avec GATSBY.

Il m’a été difficile de me détacher de cette lecture, pourtant écrite simplement comme on raconterait une histoire à une amie proche ou une connaissance. Au fil du roman on découvre une histoire d’amour inachevée, une palette de sentiments humains aux allures dramaturgiques subtilement décrite.

Bref un vrai plaisir, j’aime le style de Fitzgerald sa façon de raconter simplement les choses, de nous intégrer à ce roman, où l’on ne sait pas si l’on est réellement spectateur ou acteur.

Un petit coup de coeur personnel, j’ai hâte de replonger dans l’un de ses romans, car plus d’un mois aprés sa lecture cette histoire est encore ancrée en moi….

Littérairement Vôtre.

 

Paroles de Bonheur recueillies par Christian Robin

quatrième de couverture: « Il n’y a qu’un devoir, c’est d’être heureux »

J’ai voulu vous faire part de ce livre qui me suit depuis mes 18 ans…. Plutôt un recueil, une compilation de phrases sur le bonheur.

Ce livre me permet d’avancer pas à pas dans la vie. Il m’a été offert par mon frère pour mon passage à ma majorité. Il pensait que ce livre m’aiderait et il ne s’est pas trompé.

Ce recueil, que je reprends les jours de cafard, me redonne du baume au cœur. Les phrases sont des bulles d’oxygène dans un monde où tout va trop vite. Elles me permettent de me recentrer sur l’important: ma famille.

Ce sont des propos écrits par des auteurs divers comme Camus ou d’anonymes. Bien sur, ce livre est loin d’être une liste exostive, mais je pense que les idées principales sur le bonheur sont concentrées. Un pur moment de magie dans un monde où il n’en reste plus.

Les illustrations pleines de couleur me font sourire. Elles sont produites par Yves Got.

Voilà ce petit post pour partager avec vous un peu plus de mon univers plein de fantaisies, d’amour, et tout ça grâce à la lecture. 

Bonne lecture.

Marie

Previous Older Entries

Mum Pas Peur

La vie est un manège

♥ Famille Nombreuse Famille Heureuse ♥

♥ ♥ 8 enfants pour une Maman ♥ ♥ FNFH ♥ ♥

Le Soulier Rouge

Dites Oui !

Thé, lectures et macarons

Chère Amie, vous prendrez bien un ou deux livres ? Trois ? Vous êtes une petite gourmande !

Le Blog de Poussière de Fées, les ptits papiers du bonheur

Créatrice Originale de faire-part sur-mesure, de papeterie événementielle et kits imprimables

Voyage au pays des livres By Marie et Audrey

le voyage de l'esprit commence là ou les mots s'entremêlent, forment des phrases et passionnent nos rêves.

Twenty Three Peonies

- IN THE MOOD FOR BLOG -

Rongeuse de livres

Sauvez un livre, mangez une marmotte!

Le monde imaginaire d'Adalana

des livres où s'évader

Mamzellesweety

Book's & Other

Les lectures d'Asphodèle, les humeurs et l'écriture

"Je ne suis que ce qui me maintient à distance du monde". Thomas Vinau.

Instantané ♥

Entrez dans un nouveau monde...

Words of Nemo - e.l.n.z

"Figure-toi des hommes dans une demeure souterraine, en forme de caverne, ayant sur toute sa largeur une entrée ouverte à la lumière [...]"

leslivresdegeorgesandetmoi.wordpress.com/

"Si j’étais garçon, je ferais volontiers le coup d’épée par-ci, par-là, et des lettres le reste du temps. N’étant pas garçon je me passerai de l’épée et garderai la plume, dont je me servirai le plus innocemment du monde."

Psycho Mademoiselle

Le blog psycho, sexo et vie de couple sans tabou !

Neuf mois... et des brouettes

PMA, adoption, don... Le long trajet de Lily Duchemin vers la maternité